Bandeau
TTA : : Le Tramway Touristique de l’Aisne d’Erezée - Manhay
Slogan du site

Le TTA, tramway touristique de l’Aisne exploite un tronçon d’une authentique ancienne ligne vicinale ardennaise (chemin de fer secondaire). Au départ de la gare dotée de toutes les commodités modernes et dans laquelle se trouvent une cafétéria & un musée, des véhicules d’autrefois dont certains sont centenaires vous emmèneront pour une balade dans la nature à travers des paysages vallonnés épargnés par le temps. Longeant l’Aisne sur une bonne partie de son trajet, le tramway vous fera découvrir une faune et une flore typiques des Ardennes. Longeant l’Aisne sur une bonne partie de son trajet, le tramway vous fera découvrir une faune et une flore typiques des Ardennes.

Historique de la ligne vicinale MELREUX - MANHAY - COMBLAIN-LA-TOUR
Article mis en ligne le 15 février 2015

par webmaster
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Historique de la ligne vicinale MELREUX - MANHAY - COMBLAIN-LA-TOUR

Nous esquisserons seulement les grandes étapes de cette ligne dont le développement devait atteindre 64. km. En 1885 deux grands projets ferroviaires concernaient la région de Melreux : d’une part, une ligne vicinale unissant Melreux à Longvilly (mines de plomb), via Laroche, Houffalize et Bourcy. D’autre part, une ligne de grand chemin de fer reliant Maronne (Bourdon) à Vielsaln, via Hotton, Soy, Erezée, Amonines, Forge à l’Aplé (orthographe de l’époque), Manhay et Lierneux. Le premier de ces projets devait être partiellement réalisé à ses extrémités, c’est-à-dire sur les sections Melreux - Laroche et Houffalize -Bourcy. Entre Laroche et Houffalize, la jonction ne sera jamais réalisée ; même abandon pour le petit prolongement qui avait été initialement prévu entre Bourcy et Longvilly. Quant au second projet, il devait se voir bien vite remplacé par une solution de ligne vicinale, beaucoup moins coûteuse, à poser entre Melreux-Hotton et Vielsalm, selon un tracé pratiquement semblable à celui du chemin de fer initialement projeté. Cette ligne vicinale sera réalisée entre 1908 et 1912, sauf la section Manhay - Lierneux, remplacée par l’extension Manhay - Comblain-la-Tour. Ce changement de programme explique l’isolement de la section vicinale Vielsalm - Lierneux, isolement qui sera définitif. Une fois la concession de Comblain-la-Tour -Hanhay - Melreux accordée (en 1904), le programme de sa construction allait s’étendre sur 5 années, comme on pourra s’en rendre compte d’après le listing qui suit :

- Programme de 1908 (portant sur 11,031 km.) :
dates d’ouverture
1 .Melreux (gare chemin de fer) - Soy (gare vicinale) 13 juin 1908
2.Soy (gare vie.) - Fisenne.(gare.vic.) 20 août 1908
3..Fisenne (gare vie.) - Erezée (Pont). 19 nov. 1908

- Programme de 1909 (portant sur 16,550 km.)
4. Erezée (Pont)- Amonines (gare vie.) 15 août 1909
5.Comblain-la-Tour (gare ch.de fer) - Xhoris (village) 28 août 1909
6.Xhoris(vill.)- Xhoris (St-Roch) 9 nov. 1909
7.Amonines (g.vie.) - Forge à l’Aplé 26 fév. 1910

- Programme de 1910 (portant sur 18,134 km.)
8.Xhoris (St.Roch) - Ferrières (Feret) 10 mars 1910
9.Ferrières (Feret)-Ferrières (village) 26 mars 1910
10.Forge à l’Aplé - Dochamps (village) 21 mai 1910
11.Manhay (dépôt) - Dochamps (village) 25 fév. 1911

- Programme de 1911 (portant sur /4,660 km.)
12.Ferrières (vil.)- Burnontige (gare vic.).1 fév. 1912

- Programme de 1912 (portant sur 13,800 km.)
13.Burnontige (gare vic.)-Manhay (dépôt) 15 sept.1912

Comme il ressort de ce calendrier, le dépôt était situé à Manhay (lieu-dit dépendant de Vaux-Chavanne). Le petit prolongement Comblain-la-Tour - La Rock (hameau situé sur Anthisnes), qui devait permettre de rejoindre, à La Rock précisément, la ligne vicinale Clavier - Warzée - Comblain-au-Pont, ne fut malheureusement pas réalisé. Ce court tronçon (7,5 km.) aurait pourtant permis, à peu de frais, d’atteindre les portes mêmes de Liège (Val-St.Lambert et Ougrée). L’exploitation de la ligne Comblain-la-Tour -Manhay - Melreux devait être confiée, dès son origine, à la S.A. des Chemins de Fer Vicinaux des Ardennes, fondée par un certain M. Mélotte, ingénieur à Liège. Cette société résiliera son contrat en 1919 date à laquelle la S.N.C.V. reprendra elle-même l’exploitation. Au cours de la première guerre mondiale, la section Harre - Melreux avait été démontée sur ordre de l’autorité occupante, ce tronçon sera reconstruit progressivement de 1919 à 1921, dans le sens Harre - Melreux. Il y eut de nombreux projets pour tirer de leur isolement les lignes vicinales du groupe de Melreux. Parmi ceux-ci, le dernier en date fut à deux doigts d’aboutir : il s’agit de la jonction Clavier -Melreux. (30 km.), avec embranchement de Somme-Leuze à Marche-en-Famenne. Les travaux de terrassement furent poussés très loin, mais, interrompus par la seconde guerre, ils seront abandonnés au lendemain de celle-ci, l’autobus ayant été adopté entretemps pour assurer la relation Liège - Marche-en-Famenne et extensions. Le trafic de la ligne Comblain-la-Tour - Melreux, de modeste importance, allait entraîner la suppression progressive de l’exploitation ferrée voyageurs peu avant la dernière guerre, mais les hostilités devaient bientôt rétablir le tram. Le 22 mars 1948, retour à la substitution, sur la section Comblain-la-Tour - Manhay ; le 11 avril 1954 même réforme entre Manhay et Melreux. La ligne restera encore ouverte quelque temps au trafic marchandises, mais on arrêtera définitivenent tout service entre 1955 (Comblain-la-Tour -Xhoris) et 1959 (Xhoris - Melreux). Grâce à la compréhension de la Société Nationale des Chemins de Fer Vicinaux, une importante section de cette pittoresque ligne a pu être conservée entre Erezée (Pont) et Lamorménil, soit 11,260 km.


Calendrier

Évènements à venir

0 | 5

21-10 : Le tram circule
28-10 : Le tram circule
02-11 : Le tram circule
03-11 : Le tram circule
04-11 : Le tram circule


puce Plan du site puce Contact puce

RSS

2013-2017 © TTA : : Le Tramway Touristique de l’Aisne d’Erezée - Manhay - Tous droits réservés